Tirs sur un hélicoptère de l'Onuci COMMUNIQUE N°290311-FRCI

Publié le par MOUKILI LE LION

bakayokoDans un communiqué de presse, le porte-parole de l'ONUCI, M. Hamadoun Touré accuse les Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) d'avoir tiré sans conséquence sur un hélicoptère de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire qui, lundi après-midi, effectuait un vol de reconnaissance au-dessus de Duekoué.

Le Général Soumaïla BAKAYOKO, Chef de l'état-major tactique des FRCI à Bouaké, dément formellement que des éléments des FRCI aient pu tirer sur un hélicoptère de l'Onuci.

Le Général Soumaïla BAKAYOKO confirme que ce lundi 28 mars 2011, la ville de Duekoué était en proie à de violents combats entre les FRCI et les mercenaires libériens au service de Monsieur Gbagbo Laurent.

Toutefois, le Général Soumaïla BAKAYOKO tient à marquer son étonnement devant la prouesse de l'Onuci qui a su identifier, en plein vol, les tirs des FRCI des tirs des mercenaires au service de Monsieur Laurent Gbagbo.

Le Général Soumaïla BAKAYOKO regrette fortement que les autorités de l'Onuci avec lesquelles il a toujours eu de bons rapports, n'aient pas pris contact avec lui pour porter à sa connaissance un tel incident.

Le Général Soumaïla BAKAYOKO condamne les accusations portées contre les FRCI par le porte-parole de l'Onuci.

En ces périodes difficiles, le Général Soumaïla BAKAYOKO demande au porte-parole de l'Onuci de s'abstenir de déclarations incendiaires.

Le Général Soumaïla BAKAYOKO rappelle sa disponibilité à maintenir les bonnes relations avec les forces onusiennes présentes en Côte d'Ivoire.

     Fait à Bouaké le 29 mars 2011

     Pour les FRCI
     Le General Soumaïla BAKAYOKO

Publié dans CÔTE D'IVOIRE

Commenter cet article