Après avoir fait le lit de la guerre civile

Publié le par MOUKILI LE LION

 

ble-goude.jpgL’épouse de Blé Goudé, Atteby William et les sœurs de Simone Gbagbo en France
Après avoir distribué des armes aux jeunes patriotes dans des quartiers d’Abidjan, après avoir piloté les pillages et incendies des domiciles des cadres du RHDP, Atteby William pense déjà à son avenir et assure ses arrières. Malgré ses critiques contre la France, il n’a pas voulu mettre entre parenthèses ses plans de carrière. N’étant pas sur la liste des sanctions de l’Union Européenne, William Atteby a pu, selon le site connectionivoirienne.net, se rendre en France pour un stage d’avocat. L’on l’imaginait aller partout, sauf à Paris, en France, au pays de Nicols Sarkozy. Atteby William aurait pu aller en Chine, en Russie, en Angola ! Mais à la LMP, la devise semble claire: « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ».
Avec lui, Bindé Chantal, la femme de Blé Goudé Charles. Oui ! Vous avez bien lu, la femme de Blé Goudé Charles, le chef activiste des « jeunes patriotes » Pendant que Blé Goudé recrute les enfants des autres pour les envoyer à l’abattoir, il met en lieu sûr sa dulcinée. Pour la faire partir en France, Blé Goudé a utilisé ce qu’il connaît de mieux: la fraude et le faux. Blé Goudé a fait entrer sa chère Bindé Chantal au Consulat de France munie d’un passeport ordinaire et avec le statut d’agent au Port Autonome d’Abidjan.
Quand aux sœurs de Simone Gbagbo, nos sources confirment qu’elles ont fait des demandes de visas, tout comme le Ministre Danon Djédjé auprès de l’Ambassade de France. Ils ne se comptent plus du bout des doigts, les proches de Gbagbo et membres de la nébuleuse LMP qui prennent la poudre d’escampette après avoir endeuillé des familles. Ils quittent le pays où ils ont semé les germes de la guerre civile.
Ainsi va la refondation et c’est cela la vision de la Côte d’Ivoire selon Gbagbo.
Jean- Antoine Doudou

Publié dans CÔTE D'IVOIRE

Commenter cet article